A l'heure ou le lac sort de sa torpeur hivernal, nous voici à la maison.... à organiser et à repenser notre vie et nos projets....

Comment imaginer notre vie sans rencontres, sans voyages, sans apéros, sans visiteurs ?

Bientôt, sortir le camping-car de son repos, faire les toutes les contrôles d'usage, installer notre nid migrateur.

En fait ce ne sont pas les projets qui me manquent, même ici à la maison.... Je suis infiniment reconnaissante pour la chance que j'ai

- de ne pas être malade

- de vivre avec une personne que j'aime

- de vivre dans un endroit magnifique

- d'avoir les moyens de me nourrir, de me loger, de me vêtir, de me soigner, de me déplacer et de communiquer

et je suis sure que la liste pourrait être allonger de beaucoup...

 

Quelqu'un me disait que vrai bonheur c'est de ne désirer que ce que l'on possède déjà... celà exclu d'office les comparaisons et les les convoitise et invite au partage.