P1030777P1030779P1030779P1030777

Je n'ai pas assez bougé ces derniers jours, ou alors j'ai mal bougé... Trop de tricot ? Trop de lecture ? Ou alors est-ce la faute à cette petite souris de malheur... ?  J'ai mal un peu partout, nuque, épaules, dos, j'ai toutes les charnières qui grincent un peu, quand je me lève ou quand je me tiens tranquille...

Alors je me suis cousu un petit sac, une petite bouillote qui va juste bien au creux de l'épaule. J'ai sacrifié un sac de lentilles et je ne regrette pas du tout. J'envisage même d'en coudre d'autres pour des amies, et en taille S pour les bébés à venir

P1030781 P1030777P1030784 P1030776P1030780 P1030779

Pour tenir compagnie à mon petit coussin, j'ai resorti un vieux jeu de solitaire qui a été offert au grand-père de mon mari. Fabriqué avec de la récup, boites cigares, cartonnage, papier, clous de charpentier dont on a scié la tête...

Je n'ai pas eu la chance de connaître ce grand-père, mais le jeu doit dater du début du siècle passé, c'est emouvant de penser que mon beau-père et son père ont joué avec ces petits clous quand ils étaient enfants

pour découvrir le solitaire que j'ai réalisé avec mes petites filles, c'est ici

P1030778