14 juillet 2012

Manatee Springs

P1290001 P1290005 P1290004P1290006P1290008

P1290009 P1290026

P1290020 P1290010P1290012 P1290028 P1290016

 P1290003 P1290010

Les images sont agrandies si on clique dessus

Les étapes sont un peu dans le désordre, mais voici encore un extrait du journal de bord:

En fin de journée, nous arrivons au Parc de Manatee Springs... Bonheur, le soleil n'est pas encore couché... et tant qu'il fait jour il est permis de se baigner dans les sources... Donc on va repérer notre place, on enfile les calosses et on file vers la source... On est dans une foret de grands arbres, des chênes et d'autres que je ne sais pas idenfier...il n'y a personne... d'immenses arbres et pleins de petits écureils gris très affairés, complètement speeds mais pas farouches du tout (on leur trouve une ressemblance frappante avec l'écureuil d'âge de glace...) 

On arrive d'abord a un trou d'eau qui est en fait l'une des entrées  d'un des plus grands et plus long réseaux de grottes, souterraines et subaquatiques d'Amérique du nord, alimentées par les souces... ça ressemble à un étang d'eau claire couvert de toutes petites plantes aquatiques vert tendre...mais c'est un syphon, il n'est pas permis de s'y baigner, alors nous continuons notre exploration, même si nous présentons que nous allons  servir de hors-d'oeuvre aux moustiques... 

La source principale est là... Au milieu des grands arbres qui se refletent dans une eau absolument cristaline ... Les couleurs vont du bleu profond au vert emeraude... Personne en vue, on se dit qu'elle doit être glacée puisqu'il n'y a personne... 22° dit Alain...  Un endroit paradisiaque... vraiment... et ici plus d'alligators... On se baigne, toujours pas un chat à l'horizon... Le soleil se couche. Va falloir se bouger si on veut pas être dévoré par les moustiques qui sont comment beaucoup de choses ici, taille XXL ! Eviter aussi de nager sous les branches dans lesquelles lézardent des serpents d'eau de belle taille (brown water snake) Pas du tout envie de m'en reprendre un dans les cheveux... 

Ce genre de baignoire, on n'en sort à contrecoeur qu'à la nuit tombée ou quand vraiment on grelotte pour de vrai. L'eau a beau être bonne faut pas exagerer. Retour au camper; au menu ce soir, steack de porc avec epices Cajun et des épis de mais grillés. Comme les plus petits emballages de viande nous font facilement deux repas, parfois meme 3, Alain fait griller les 4 tranches et j'en garde 2 pour le lendemain. (et pour moi, il ont du croiser les poulets avec des autruches, à voir la taille des poitrines, et je suis sure que c'était pas de la dinde... deux blancs de poulet m'ont permis de préparer 4 repas !)

Surprise.... la nuit est tombée, nous mangeons dans la pénombre, des craquements dans l'ombres.... Dans la lumière improbable du camper, une, puis deux biches, tout près de nous dans la nuit.... venues du trou d'eau qui se trouve à 10 m de notre véhicule...

des petites étincelles scintillent un peu partout et se déplacent dans les buissons, il y a des dizaines... des centaines, minuscules, produisant une petite lumière verdatre... (qui a surment inspiré à W.Disney la fée clochette...) venue du trou d'eau tout proche elles nous entourent dans la nuit, volent autour de nous en faisant un petit crépitement.... A 11 heures, elles retournent vers la source et il ne reste plus que la lumière de la lune et des étoiles à travers les branches au dessus de nos têtes.

 

Posté par khatouna à 10:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juillet 2012

Sacs customisés

P1010304 P1010306 P1010305

P1010314 P1010315

P1010319 P1010321

J'aime bien ces sacs en bâche légère qu'on reçoit ou qu'on achète pour quelques sous dans les boutiques. J'aime un peu moins promener des marques... j'ai gardé mes sacs, et je les ai customisés de différentes manière, en cachant la marque avec un patch de tissus collé au scotch double-face pour tapis, en y ajoutant des poches cousues (ça ne va bien que pour les sacs assez large, sinon c'est un peu étroit et compliqué avec la machine a moins d'avoir le pied qui coud dans tous les sens)

Pour d'autres j'ai simplement découpé des papillons dans de la feuille plastique autocollante, mais je ne sais pas si celà tiendra à la longue, la durabilité est actuellement en test...

P1010311 P1000983

 P1010313 P1010310

 P1010307 P1000979 P1010309

 Pleins de chapeaux et d'autres sacs sur DEFI 13

 

 

 

Posté par khatouna à 07:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juillet 2012

On the road...

P1280459 P1280461 P1280464P1290212

Nous avons voyagé pendant plus de 3 semaines à travers la Floride avec ce petit camping car de 6 mètres de long. Pour les Etats-Unis, c'est très petit, tellement petit qu'il éveillait la curiosité des campeurs et des passants. Les camping-cars font souvent presque le double du notre, et beaucoup tractent une voiture, certain carrément le garage avec la voiture et la moto et le bateau sur le toit... Heureusement pour eux que les ronds-points sont inexistant et que les virages et les montées sont des rares. (ici, les plus grosses montées, c'est encore les rampes des ponts !)

 

P1280753

Nous avons du beau tous les jours, tous les jours pendant un mois... sauf un jour. Ce jour là, nous avons quitté Augustine pour aller vers Jackson ville.... Voici un extrait de mon journal de bord:

 

 C'est samedi, le ciel se charge, on est sur une de ces grosses autoroute à plein de pistes, il commence à pleuvoir, de plus en plus, ça commence à ressembler à la douche, le camper tient l'eau, c'est bon signe... on a l'impression d'etre dans un sous-marin. A Jackson ville, des immeubles immenses, des routes larges, mais pas un chat... le GPS perds le nord, il pleut... on cherche un magasin pour acheter a manger... rien des eglises des banques et des bureaux, tout est fermé, et personne sur la route. Si un dame un peu perdue, il est 14heures, elle est en chemise de nuit avec un parapluie et promène un caniche qui porte un ciré jaune et un chapeau en ciré de la même couleur... elle ne sait pas, elle non plus n'est pas d'ici

J'ai besoin d'un coiffeur, Alain demande un coiffeur au Gps... 3 tours de ville plus loin, entre des immeubles flambants neufs, ils nous arrete devant un containner décrépit qui a autrefois été  peint de toutes les couleurs, air-dresser... Avec des dessins equivoques de bigoudis, on se croirait au fond de la brousse... Eclats de rire, je décide que je peux me passer du coiffeur et nous reprennons la route du sud, il peut de plus en plus... Retour à St Augustine. On tombe sur des Outlets d'usine... un truc à vous ruiner en un après midi... une boutique de marque après l'autre... des jeans Levis pas démarqué, service par des vendeurs compétents pour environ 45 $, chez nous c'est c'est plus que le double... il y a aussi Bass, Adidas, Nike et tous les autres...

On reprend la route sous la pluie, ça empire, on arrive au camp sous une douche sérée... Il nous semble qu'aujourd'hui le soleil ne s'est jamais vraiment levé... notre place ressemble à biotop... notre grill à une pataugeoire... on se fait des pâtes ... la pluie cessera au couché du soleil... il parait que demain il fera beau.... Comble de l'histoire, nous somme au bord d'un lac et on ne peut pas se baigner car le niveau d'eau est trop bas... tant pis on aura au moins eu la douche !

Le lendemain matin le biotop a disparu, le soleil est de retour et nous allons au "village "chercher une église et une épicerie. Nous trouvons facilement une église, pour le super marché, c'est un peu plus laborieux.

 

  P1290206 P1290204P1290219 P1290220P1280770

Le camping sauvage n'est pas toléré en Floride. Après deux nuits dans un camping conventionnel, nous avons découvert et adopté les campground des State Parks, c'est à dire les aires de campement des réserves naturelles, ou parcs d'état. Ils sont bien moins chers que les autres camping, il y a tout ce qu'il faut mais rien de supeflu... des aires spacieuses et bien entretenues en pleine nature, très souvent en pleine forêt au coeur des réserves naturelles. A notre disposition une table et des bancs, un emplacement sécurisé pour faire du feu, l'accès à l'eau et à l'électricité, des sanitaires toujours propres avec des douches chaudes et un téléphone (il y a rarement du réseau pour les telephones portable)  et parfois même un lave-linge.

Dans plusieurs de ses parcs, nous avons découverts des sources, des rivières, des lacs, plein d'animaux et... quelques moustiques vraiment féroces !

 

 

 

 

 

 

Posté par khatouna à 10:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,